Page d'accueil   
Champagne Ardennes Service de Déminage Vestiges Contact Littérature

Vestiges

Plus de 100 ans ont passé.........
La première Guerre mondiale a laissé des traces indélébiles dans les paysages. La terre a gardé les stigmates des 52 mois de combats, qui ont bouleversé son sol. Les entonnoirs d'obus, les tranchées sont restés, témoins silencieux de la fureur des batailles.
Les forêts, les terrains agricoles et les ruines des villages sont les seuls espaces qui n'ont pas changé pendant plus de 100 ans. L'histoire peut encore s'y lire.
Il vaut mieux éviter d'arpenter la forêt à l'aveugle tout affleure encore sur son sol, les traces en tout genre de 14-18: outre des restes de corps de soldats, des éclats de munitions quand ceux ne sont pas des obus ou des grenades parfaitement conservés, des morceaux de fil barbelé, des pieux métalliques.... En réalité, cette forêt n'est pas si vieille que cela.
C'est au lendemain de la Première Guerre mondiale qu'elle a poussé.

Über 100 Jahre sind vergangen ….....
Der erste Weltkrieg hat unauslöschliche Spuren in der Landschaft hinterlassen. Die Erde hat die Narben der Kämpfe von 52 Monaten bewahrt, welche den Boden aufgewühlt haben. Die Granattrichter und die Schützengräben sind geblieben, stille Zeugen der erbitterten Schlachten.
Die Wälder, die Felder und die Ruinen der Dörfer haben sich seit über 100 Jahren nicht verändert. Ihre Geschichte kann man heute noch lesen.
Es ist besser den Wald nicht blind zu betreten, denn die Spuren jeder Art von 14-18 sind noch sichtbar auf dem Boden: Überreste von Soldaten, Munitionssplitter, gut erhaltene Granaten, Stacheldraht, Metallpfosten.... In Wirklichkeit ist der Wald gar nicht mal so alt.
Am Morgen nach Ende des Krieges fing er mit wachsen an.

Tasse pour réserviste allemand

103 ans après le début le la Grande Guerre, la Champagne et l'Argonne vivent sur un tapis de munitions actives carnon explosées. Même plus d'un siècle après, la poudre noire est toujours aussi dangereuse comme au premier jour. D'autant plus qu'elle est très sensible au choc, à l'étincelle et au frottement. Elle ne se détéroire pas malgré le temps écoulé et elle garde toujours ses propriétés quelque soit son âge. Elle est encore susceptibles de semer la mort. Des faits divers le prouvent malheureusement chaque année ….

103 Jahre nach Anfang des Krieges, befinden sich die Champagne und die Argonnen immer noch auf einem Teppich von Blindgänger, fähig noch heute den Tod zu säen. Auch nach 103 Jahren ist das Schwarzpulver noch immer so gefährlich wie am ersten Tag. Es reagiert sehr empfindlich auf Stöße, Funken und Reibung und behält seine Eigenschaften trotz seines Alters.

Projectile de crapouillot ( Bombe 58 T )

Position d'une des batteries du 51.RFAR de 10,5cm

Obus à gaz toxique non tiré

Quelques vestiges silencieux qui vieillent depuis 103 ans sur les champs et forêts en Champagne et dans l'Argonne

Obus shrapnel 75mm
Obus shrapnel 75mm
Abri de communication
Abri de communication
Vélo allemand
Vélo allemand
Pelle allemande
Pelle allemande
Obus 75mm
Obus 75mm
Kugelhandgranate allemande
Kugelhandgranate allemande
Culot d'obus shrapnel
Culot d'obus shrapnel
Shrapnel français 75mm
Shrapnel français 75mm
Tête d'obus
Tête d'obus
Fusil Mauser
Fusil Mauser
Grenade oeuf allemande
Grenade oeuf allemande
Obus 105mm
Obus 105mm
Douilles Mauser
Douilles Mauser
Gamelle américaine
Gamelle américaine
Vestige de Cernay
Vestige de Cernay
Abri allemand
Abri allemand

Canon d'infanterie 37mm français

Fusil Mauser allemand

Obus 10,5cm avec sa douille

Blockhaus français qui se trouvait en 1915 en première ligne

Sac de ciment allemand

Boîte de confiture allemande de Tangermünde

Boîte de cigarettes allem. Fackelreiter

Boîte de cigarettes allem. Constantin

Éperon allemand d'un conducteur de cheval ( canon )

Bout d'un foureau d'une baionnette du 7. régiment d'infanterie bavarois Prince Leopold

Bouchon d'une bouteille allemande d'eau minérale de Fachingen ( la manufacture existe depuis 1746 )

Verre d'encre et verre de Schnaps allem.

Bout d'une pipe allemande

Boîte de cigarettes et gamelle allemande

Stahlhelm allemand

Source: ONF

Bouton d'un képi d'artilleur en métal peint. ( Champagne 2. ligne française )


" Boîte à cigarettes Josetti "

Bouteille à gaz carbonique liquéfié pour obusier pneumatique dans une galerie allemande en Champagne. Mais le plus intéressant c'est la boîte à cigarettes qui se trouve dessus. La boîte en carton contient 100 cigarettes. La manufacture Josetti été créée en 1888 à Berlin.


Une galerie allemande dans les Ardennes

Isolateurs de fils téléphoniques allemands dans la forêt d'Argonne

Couvercle pour une boîte à savon dentaire allemande

Chargeur pour Gewehr98 MA+SH Scout allemand

Résaux de barbelés allemands

Suite à un éboulement de terrain côté lignes allemandes, des ossements de cheval ont été découverts à la surface.

Flacons pharmaceutiques

Flacon pharmaceutique

Flacon allemand contenant des sels neutralisants pour imprégner les tampons anti-gaz.

Un secteur en Champagne de nos jours. Rien ne semble avoir changé. Beaucoup de ceux qui ont souffert et sont morts en ces lieux sont encore là.

Clip 5 cartouches pour Mausergewehr allemand.

Casque d'un Doughboy de la 28. D.I.U.S. qui est rester pendant 100 ans dans l'Aire à Apremont sur Aire dans les Ardennes. „ Dans la journée du 28 septembre 1918 une batterie de chars composée de trois Schneider et de trois chars légers continua l’attaque sur Charpentry-Baulny et conduisit l’infanterie à 2 kilomètres au delà, à la Ferme Chaudron. De l’autre côté de l’Aire, les chars affectés à la 28e Division avaient poussé jusqu’à Apremont et y étaient rentrés avant que l’infanterie ait pu y parvenir et s’y consolider „

Obus pris dans un chêne en Argonne


Des balles d'un „ no man's land „ en Champagne qui ont touchées quelqu'un ou quelque chose

La Première Guerre Mondiale fut l'une des guerres les plus sanglantes et meurtrières qu'ait connue l'humanitée. On dénombre plus de 10 millions de morts et disparus. Ce nombre nous laisse penser qu'il y a eu une violence incomparable, une violence de masse. Une telle violence est en très grande partie due à l'utilisation d'un armement toujours plus moderne et tuant toujours plus de personnes.

Obus shrapnell de 75mm avec sa douille

L'OBUS À BALLE ( SHRAPNELL ) DE 75MM ET SA DOUILLE

Au début de la Première Guerre mondiale, l'obus à balle fut employé à grande échelle par tous les belligérants pour frapper les troupes avançant en masse et à découvert. Les batteries de 75 mm en 1914 emportaient environ la moitié de leurs munitions sous forme d'obus à balles à charge arrière. Leurs fusées réglables, grâce au debouchoir double, permettaient de régler l'éclatement à la distance et à la hauteur voulue. 250 balles étaient placées à l'intérieur.

La vie et la mort


Plus d'un milliard d'obus ont été tirés pendant la Grande Guerre

Le nombre impressionne et prend encore plus de force lorsqu'on l'écrit en chiffres: 1000000000.
Soit, de 1914 à 1918, environ plus de 600 000 obus tirés par jour, plus de 27 000 par heure, plus de 400 à la minute soit 6 obus par seconde.

Après plus de 100 ans en terre, cette pelle dans une première ligne allemande en Champagne revoit le jour.

Grenade à manche allemande

Les vestiges des combats peuvent aider, comme autant de pièces à conviction, à une approche originale des évènements passés, nous livrant parfois quelques aspects cachés du conflit, comme ici un Stahlhelm sur une queue de cochon, prit avec un Quadrocopter dans une hauteur de quinze mètres.